Les Gants de Protection Anti-Coupure dans l’Industrie Agroalimentaire

Les Gants de Protection Anti-Coupure dans l’Industrie Agroalimentaire

 

Les Gants de Protection Anti-Coupure dans l’Industrie Agroalimentaire

 

L’industrie agroalimentaire présente des risques spécifiques liés à l’utilisation d’outils tranchants, de machines, et de produits aux bords coupants. Pour assurer la sécurité des travailleurs, il est crucial de choisir des gants de protection anti-coupure adaptés. Cet article examine les caractéristiques des gants anti-coupure pour l’agroalimentaire, en détaillant les normes de sécurité et leur classification.

Les Caractéristiques des Gants Anti-Coupure pour l’Industrie Agroalimentaire

1. Matériaux de Fabrication
Les gants anti-coupure utilisés dans l’industrie agroalimentaire doivent combiner résistance et conformité aux normes de sécurité alimentaire. Les matériaux couramment utilisés incluent :

  • Kevlar  : Résistant à la chaleur et aux coupures, souvent utilisé dans les environnements nécessitant une protection élevée.
  • Dyneema  : Fibre légère et extrêmement résistante, adaptée aux conditions de travail exigeantes.
  • Spectra : Similaire au Dyneema, offre une excellente protection contre les coupures.
  • Fibres composites** : Mélanges de différentes fibres pour optimiser la résistance et la durabilité.

Ces matériaux doivent également être non-toxiques et conformes aux normes de sécurité alimentaire pour éviter la contamination des produits alimentaires.

2. Normes de Protection

Norme EN 388 (Europe)
La norme EN 388 évalue la résistance des gants contre quatre types de risques : abrasion, coupure, déchirure et perforation. Les gants sont testés et notés selon les critères suivants :

  • Abrasion : Noté de 1 à 4.
  • Coupure (Test Coupe-rotative) : Noté de 1 à 5.
  • Déchirure : Noté de 1 à 4.
  • Perforation : Noté de 1 à 4.
  • Coupure (Test TDM-100) : Classé de A à F (introduit pour évaluer les matériaux plus résistants que ceux testés par le test coupe-rotative).

Norme ANSI/ISEA 105 (États-Unis)
La norme ANSI/ISEA 105 classe les gants selon leur résistance à la coupure sur une échelle de A1 à A9, avec des niveaux supérieurs offrant une protection accrue. Les niveaux de protection sont mesurés par la force nécessaire pour couper le matériau du gant à l’aide d’une lame standard.

 3. Conception et Confort
Dans l’industrie agroalimentaire, les gants doivent être confortables pour une utilisation prolongée et offrir une dextérité suffisante pour manipuler les aliments et les outils de manière précise. Les caractéristiques de conception incluent :

  • Revêtements : Enduction en nitrile, polyuréthane ou latex pour une meilleure prise en main et une résistance accrue aux liquides.
  • Ergonomie : Conception sans couture et ajustement ergonomique pour réduire la fatigue des mains.
  • Conformité alimentaire** : Matériaux certifiés pour être en contact direct avec les aliments sans risque de contamination.

4. Applications Spécifiques

  • Découpe et transformation de viande : Gants avec une haute résistance à la coupure et à l’abrasion, souvent en Kevlar ou Dyneema.
  • Manipulation de poissons et fruits de mer  : Gants résistants à l’eau avec une excellente adhérence, souvent avec un revêtement en nitrile.
  • Transformation de fruits et légumes : Gants offrant une protection contre les coupures et les perforations, tout en étant suffisamment souples pour permettre une manipulation délicate.
  • Manutention quotidienne : Gant avec une jauge élevée pour avoir une bonne dextérité mais un faible risque anti-coupure

5. Préconisation par poste 

  • Manutention avec un gros risque de coupure ou poste avec utilisation d’objets tranchants : Nous préconisons d’opter pour un gant qui aura  une classification de entre E et F par exemple la manipulation de lame ou encore sur un poste avec un risque d’élevé de coupure.
  • Manutention quotidienne : Pour un usage courant sans risque élevé de coupure un gant de norme anti-coupure B c’est ce que nous conseillons majoritairement, ce type de gant permet d’avoir une bonne dextérité tout en limitant le risque de coupure.

Conclusion
Les gants de protection anti-coupure sont essentiels dans l’industrie agroalimentaire pour prévenir les blessures et garantir un environnement de travail sûr. En choisissant des gants conformes aux normes EN 388 et ANSI/ISEA 105, les employeurs peuvent s’assurer que leurs travailleurs bénéficient d’une protection optimale. La compréhension des matériaux, des niveaux de protection et des exigences spécifiques à l’agroalimentaire permet de faire des choix éclairés pour améliorer la sécurité au travail.